Accueil » Non classé » Petit récit autour du verset 32 de la sourate 5

Petit récit autour du verset 32 de la sourate 5

Le verset 32 de la sourate 5 est souvent brandi par les défenseurs de l’islam, de manière incomplète, pour faire croire que le meurtre est interdit dans l’islam et que celui qui tuerait un homme, c’est comme s’il avait tué l’humanité toute entière. Le meurtre n’est bien évidemment pas interdit dans l’islam comme veulent nous faire croire ces gens. Il est autorisé contre ceux qui ont eux-même commis un meurtre et contre ceux qui sont à l’origine d’une corruption sur terre, comme nous le dit ce même verset 32, lorsqu’on le lit dans son entièreté. Pour savoir le sort réservé à ceux qui sont à l’origine d’une corruption sur terre, il suffit de lire le verset suivant. 

« La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment »

Dans le tafsir d’ibn kathir de la sourate 5 verset 33 à la page 295-296, à propos d’un vol et d’un meurtre commis par huit hommes, il est écrit :

« Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté d’après Anas Ben Malek le ré­cit suivant: «Huit hommes de ‘Okal vinrent trouver le Prophète -qu’AIlah le bénisse et le salue- à Médine et  prononcèrent la profession de l’Islam. Comme ils furent éprouvés par le climat de cette ville, ils se plaignirent auprès de (’Envoyé de Dieu -qu’Allah le bénisse et le salue qui leur répondit: «Partez avec notre berger et buvez du lait et des urines des chamelles». Ils s’exécutèrent et furent guéris, puis ils tuèrent le berger et emmenèrent les chamelles. Dès qu’il apprit la nouvelle, le Prophète – qu’Allah le bénisse et le salue- envoya à leur poursuite. Quand ils furent capturés, il ordonna de leur couper pieds et mains, de leur creuver les yeux et de les abandonner sous la chaleur du soleil et moururent en cet état». Dans une autre version, Anas ajouta: «Je vis un homme d’entre eux mâcher le sable sous l’effet de la soif jusqu’à mourir. D ’autres versions ont été racontées qui donnent tous le même sens. Mais on peut en déduire que le Prophète -qu’Allah le bénisse et le salue- avait tué des hommes d’entre eux, les a crucifiés et leur a crevés les yeux. Depuis cet événement il a cessé toute défiguration même il l’a interdite. »

Ces hommes avaient commis un meurtre et volé des chamelles. Mohamed ordonna de leur « couper pieds et mains, de leur creuver les yeux et de les abandonner sous la chaleur du soleil, » au point que l’un d’eux mâcha du sable sous l’effet de la soif.

Voir aussi cette vidéo d’Aldo Sterone à propos de cette histoire. 

Publicités

6 commentaires

    • akenkan dit :

      Donc vous dites que le verset 32 de la sourate 5 ne s’appliquent qu’aux Enfants d’Israël, et uniquement à eux ?

      C’est ce que nous allons voir !

      Dans la sourate 5, le verset 32 fait effectivement référence à une prescription faites aux hébreux.

      Mais qu’apprenons nous lorsque nous replaçons ce verset dans son contexte entier, qui n’est ni plus ni moins que la sourate dans son intégralité ?

      Et bien, nous y apprenons l’existence de versets connexes à celui exposé plus haut, et nous renseignant sur la posture à adopter face à la prescription faite aux hébreux.

      En effet, le verset 59, nous indique ceci :

      59. Dis : « Ô gens du Livre! Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Allah, à ce qu’on a fait descendre vers nous et à ce qu’on a fait descendre auparavant? Mais la plupart d’entre vous sont des pervers.

      Question qui va s’en suivre : Qu’est ce qu’Allah a fait descendre auparavant ?

      Très bonne question, et comme un verset ne saurait trouver son sens sans l’inscrire dans son contexte qui est la sourate entière, et bien nous découvrons comme par enchantement que le verset 44 met la lumière sur la nature de ce qui a été descendu auparavant :

      « 44. Nous avons fait descendre le Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C’est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d’Allah, et ils en sont les témoins . Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, les voilà les mécréants. »

      Donc ici la Thora, et d’autres versets viennent compléter la nature de ce qui a été descendu auparavant, comme le verset 46 et le verset 47:

      « 46. Et Nous avons envoyé après eux Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui. Et Nous lui avons donné l’Évangile, où il y a guide et lumière, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora avant lui, et un guide et une exhortation pour les pieux. »

      « 47. Que les gens de l’Évangile jugent d’après ce qu’Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers. »

      Enfin le verset 48 scelle l’issu de ce débat, car il vient confirmer le Coran vient confirmer ce qui a été descendu avant lui :

      « 48. Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d’après ce qu’Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t’est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu’Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes oeuvres. C’est vers Allah qu’est votre retour à tous; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez . »

      Donc nous voyons ici, que si les juifs avaient pour prescription de ne point nuir à la vie d’innocente personne, cette prescription s’applique systématiquement aux musulmans, pour preuve, dans la même sourate, la loi du talion y est stipulé :

      « 45. Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion . Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d’après ce qu’Allah a fait descendre, ceux-là sont des injustes. »

      Là il est question d’une prescription toujours à l’adresse des enfants d’Israël si on suit votre logique de lecture. Maintenant que révèle le Coran au sujet de la loi du Talion pour les musulmans ?

      « Ô les croyants ! On vous a prescrit le talion au sujet des tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. » (Sourate Al Baqara, verset 178)

      Donc les lois qui s’appliquent aux hébreux, s’appliquent de fait aux musulmans apparemment.

      J'aime

  1. Bilal dit :

    Le verset 5:32 ne concerne pas les musulmans. Il rappelle un commendement de Jadis sur les Juifs

    J'aime

    • Aristide dit :

      Tout ce qui est dans le coran concerne les Musulmans et n’oublie pas que le vrais musulman c’est d’abord celui qui ne fait aucune différence entre la Tora, l’évangile et le coran je cite:

      Sourate 2 (deux derniers verset) Le Messager a cru en ce qu´on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants:

      tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers; (en disant): « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers ».

      Et ils ont dit: « Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C´est à Toi que sera le retour ».

      Une personne animée d’un bon esprit utilise positivement le message de Dieu Allah mais une mauvaise personne en déformera le vrais sens…

      J'aime

  2. Abd Al Malik dit :

    Voici ce que dit le verset 32 sourate 5 : « 32. C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.  »

    C’est le verset 33 qui parle bel et bien de ce que subissent les ennemis de l’Islam qui s’efforcent également de corrompre la terre : « 33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,  »

    Mais le verset 34 précise : »34. excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez qu’alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

    Donc non, les musulmans ne trafiquent pas le verset 32 pour tromper les mécréants.

    Le meurtre en Islam est interdit, mais en temps de guerre, les ennemis peuvent être tuer (au combat), les pires criminels parmi eux peuvent être exécutés (par les autorités compétentes, et par le musulman lambda, exactement comme tout les états de la terre le pratiquent ou le pratiquaient).

    Mais la personne qui se rend, et renonce à ses crimes, ne peut être condamnée à mort, puisque prendre la vie qu’Allah à rendu sacrée est interdit (sauf de bon droit comme précisé avant) comme le dit Allah dans le verset 151 de la sourate 6 : »151. Dis :  » Venez ! Je vous répéterai ce dont votre Seigneur vous a fait un devoir sacré : ne Lui associez rien ; traitez vos pères et mères avec bonté ; ne tuez pas vos enfants à cause de l’indigence : Nous assurerons votre subsistance ainsi que la leur ; éloignez-vous des turpitudes, qu’elles soient apparentes ou cachées ; ne tuez personne, car Dieu a rendu sacrée la personne, sauf dans l’exercice d’un droit légitime « .Voilà ce que Dieu vous prescrit. Peut-être raisonnerez-vous ! »

    Encore une fois, les musulmans qui sortent un verset de son contexte, et de sa compréhension légale est dans l’erreur, mais de même que les islamophobes, qui en toute ignorance et gonflés d’orgueil, sortent les verset de leur contexte, et ignore l’ensemble des règles de l’Islam, pensant que la Shari’a et le fiqh (jurisprudence), s’arrêtent à la lecture d’un simple verset isolé. Le Coran se lit et se comprend dans sa globalité, dans le sens qu’il faut prendre en compte tout ce que dit Dieu dans son Livre révélé. Ainsi, quand la mise à mort des criminel est exprimées, est également exprimé le pardon, la miséricorde, et l’alternative qui préserve la vie, même du criminel, est meilleur au regard d’Allah.

    Merci de rien.

    J'aime

  3. AslamTaslam dit :

    La volonté de tromper les mécréants naïfs, néanmoins encore en situation de force, est évidente aussi bien dans l’action de ces falsificateurs du verset 5.32 et que dans votre réponse. Le vrai verset 5.32 s’adresse au juifs (il s’agit d’ailleurs d’un copié du talmud), le 5.33 s’adresse aux musulmans. Il prévoit de tuer, crucifier, mutiler ou expulser ceux qui « font la guerre contre dieu et son messager ». Qu’est-ce que faire la guerre contre dieu et son messager ? S’opposer à l’islam, le rejeter c’est être en guerre contre votre dieu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :