Accueil » Non classé » L’exécution de Nadr ibn al-Harith

L’exécution de Nadr ibn al-Harith

Nadr ibn al-Harith était un Arabe païen qui avait beaucoup voyagé, dans l’empire perse notamment. A son retour à La Mecque, Nadr racontait à qui voulait l’entendre les contes et les légendes sur ces rois perses qu’il avait entendus au cours de ses voyages. A la même période, Mohamed commençait à prêcher sa nouvelle religion, sans véritable succès puisqu’il ne réussit à convaincre qu’une centaine d’hommes et de femmes, essentiellement des pauvres et des esclaves et ce, durant les douze premières années(1). Pour Nadr, la religion que propose Mohamed n’est rien d’autre que contes et légendes des Anciens. Le verset 31 de la sourate 8 du Coran relate ses dires : 

« Et lorsque Nos versets leur sont récités, ils disent : « Nous avons écouté, certes! Si nous voulions, nous dirions pareil à cela, ce ne sont que des légendes d’anciens. »

Nadr se vantait aussi d’être meilleur conteur que Mohamed. En effet, Ibn Kathir rapporte, dans son tafsir du verset précédemment cité, qu’après chaque prêche de Mohamed, Nadr prenait place à la tribune et racontait ses histoires à lui. Il concluait en disant aux Mecquois :

« Qui de nous est le meilleur rapporteur: moi ou Mohamed ? »

Le succès de Nadr ibn al Harith devait beaucoup vexer Mohamed qui, comme dit plus haut n’avait eu que très peu de succès à La Mecque. Mais plus tard, Mohamed se vengera. Après plusieurs actes de pillage de la part des musulmans sur des caravanes marchandes appartenant à la tribu Quraych, polythéiste, la confrontation devint inévitable. La confrontation entre les deux camps eut lieu à Badr. Et ce furent les troupes musulmanes, inférieures en nombre, qui vainquirent les troupes Quraychites. Parmi les prisonniers capturés, il y avait un certain Nadr ibn al-Harith. Il fut capturé par Al-Miqdad ibn Amr qui espérait en tirer une belle rançon, en échange de sa libération. C’est alors que Mohamed se souvint de lui et exigea que Nadr soit exécuté(2). Ibn Kathir dit dans son tasfir toujours de ce même verset 31 de la sourate 8:

« L’Envoyé d’Allah ordonna de le ligoter et lui trancher la tête devant lui.« 

Muhammad_12.jpg


1. Mahmoud Hussein, « Al Sira. Le Prophète de l’islam raconté par ses compagnons »,  lire ici


2. Ali Dashti, « 23 ans. Etudes de la carrière prophétique de Mohamed »  lire ici, au chapitre 3.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :