Accueil » Non classé » Justification du viol et de l’esclavage sexuel dans l’islam

Justification du viol et de l’esclavage sexuel dans l’islam

Voici une question posée sur le site saoudien islamqa dans sa version arabe. La traduction en français est d’Aldo Sterone et a été publiée sur son site. 

La question 172745 (lien en Arabe) est posée par un musulman en ces termes :

Un de mes amis non-musulman m’a envoyé cette interrogation : « Comment Allah peut dire qu’il est autorisé de prendre la femme mariée ou la jeune fille comme butin de guerre ? Comment cette femme va vivre le fait que son père, son frère et son mari ont été tués à la guerre aux mains de l’armée de Mohammed et elle se voir à la fin de la journée dans le lit avec les assassins de ses proches ? Je signale le cas de Safia Bint Hay. Un Dieu ne peut pas autoriser cela. Jamais. […] ». J’ai déjà lu votre réponse à cette question et je suis complétement convaincu et je n’ai aucun problème avec ça parce que je suis musulman. Je sais que ceci est d’Allah et je l’accepte avec croyance et conviction mais comment puis-je convaincre cet ami ?

Le cheikh lui répond en le félicitant d’avoir accepté la vérité divine et de prendre sa défense. Puis, il rentre dans le vif du sujet :

1 – L’Islam n’a pas commencé par autoriser de prendre les femmes comme butin. C’était une pratique institutionnalisée par les Nations précédentes. De nombreuses raisons pouvaient justifier cela mais l’Islam l’a limité a un unique champ d’application : la guerre prescrite contre les mécréants

2 – Les femmes ne sont pas prises comme butin sur la base de leur simple mécréance, mais ceci s’applique à celles qui combattent les musulmans dans les batailles et qui encouragent les mécréants à combattre. Sans aucun doute, leur emprisonnement et prise comme butin est mieux pour elles que la mort.

3 – Prendre les femmes mécréantes comme butin peut leur apporter – à elles – beaucoup de bien. Elles peuvent se convertir à la religion d’Allah et devenir musulmanes. Elles s’épargneront les flammes éternelles de l’enfer. Et comme le dit Abi Hurayra en citant le prophète : «  Allah s’est étonné [sic] de gens qui entrent au paradis au bout de chaines ». Cité par Boukhari hadith numéro 2848.

Abu Hadjar a dit que :

Abu Ibn Al-Djawzi a dit : ce hadith veut dire qu’ils ont été emprisonnés et enchainés et ils ont donc compris la vérité de l’Islam et ils s’y sont convertis volontairement et sont entrés au paradis. Le fait qu’ils aient été emprisonnés et enchainés a été la raison première [de leur conversion]. La coercition par les chaines a été la cause de leur entrée au paradis. Ce moyen [les chaines] a donc la même position [noblesse] que la fin [le paradis].

(cité dans Fath al Barri 6 / 145)

4 – Il a été dit que certaines femmes prises en butin peuvent avoir des avantages terrestres comme l’argent, la noblesse, le savoir… Et comme exemple d’honneur religieux et terrestre, ce qui est arrivé à Safia Bint Hay bin Akhtab (voir mon article sur elle) et Djouwayrira bint Al-Harith. Leur prise en butin a causé leur mariage avec le prophète et elles sont devenues les mères de tous les croyants. Elles sont ses femmes dans cette vie et dans l’au-delà. Quel honneur peut avoir une femme prisonnière plus que celui-ci et on ne comprend pas comment quelqu’un peut nier les bienfaits de la prise des femmes comme butin et ce que les musulmans en font.

5 – Si une femme a été emprisonnée avec son mari et qu’ils sont devenus la propriété d’un musulman : il n’est pas possible de les séparer. Le propriétaire de cette femme ne peut pas avoir des relations sexuelles avec elle.

6 – Le musulman n’a pas le droit d’avoir des relations sexuelles avec la femme-butin tant qu’il n’a pas purifié son utérus. Si elle est enceinte, elle doit d’abord accoucher. Si elle n’est pas enceinte, il faut attendre qu’elle ait ses règles une seule fois.

D’après Abi Saaid Al Houdari, le prophète d’Allah a dit au sujet des femmes butin de Awtass : « on ne couche pas avec une enceinte jusqu’à ce qu’elle accouche et pour les non enceintes attendez jusqu’à ce qu’elles ais leurs règles une fois ». Cité par Al Tharmidi (1564) et Abou Dawoud (2157) et renforcé comme sahih par Al-Albani selon la citation de Sahih Al Tarmidi. […]

7 – Ne peut avoir des relations sexuelles avec la femme-butin que celui dont elle est la part. Elle ne peut pas être partagée et elle est possédée par une seule personne. Si elle se marie alors qu’elle est en esclavage, elle devient interdite à son propriétaire.

8 – Si la femme-butin enfante de son maitre, elle est libérée s’il meurt

[…]

A la fin, l’auteur renvoi vers la question 94840 qui donne plus d’explications.

Publicités

4 commentaires

  1. Nanita dit :

    C’était au 6e siècle. Qu’en était-il à cette époque et même plus tard dans l’occident immaculé? Pire si l’en croit l’histoire puisque des peuples entiers et pas seulement les femmes ont été décrétés sans âme.

    J'aime

    • AslamTaslam dit :

      Ce texte musulman justifie l’esclavage aujourd’hui.

      J'aime

    • Comment Taire dit :

      +Nanita
      Le problème n’est pas de constater que la barbarie a existé, ici ou ailleurs. Le problème est de savoir que la barbarie fut érigée en religion au VIIe siècle et qu’au XXIe siècle cette religion a toujours le vent en poupe, avec des prétentions planétaires, et déguisée sous la forme de « la religion de la paix et de l’amour » par la majorité écrasante des médias, intellectuels et politiques.
      Vous dites « C’était au 6e siècle », comme si la parole d’allah sussurée par l’entremise d’un ange à l’oreille de son dernier messager n’était plus valide à l’intérieur de cette religion (c’est vous qui en avez décidé?).
      Vous dites « C’était au 6e siècle » mais la réponse du cheikh musulman à ce musulman se conjugue au présent…
      Libre à vous de trouver cette justification du viol et de l’esclavage sexuel simplement pittoresque…

      J'aime

  2. Ex musulman dit :

    Quelle barbarie, mais réveillez-vous! C’est digne de l’hôpital psychiatrique!!!! Vous parlez de « coucher » avec une prisonnière comme si cette dernière était consentante!C’est un VIOL et c’est puni par la loi, c’est un crime, Dieu condamne ça aussi!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :