Accueil » histoire » La plus grande machine de guerre de l’Histoire

La plus grande machine de guerre de l’Histoire

Traduction et résumé d’un article de Mike Konrad paru sur http://www.americanthinker.com/. Merci à @nounpopulus (lire son blog).


Nous voyons les totalitarismes du XXe siècle comme étant les pires formes de tyrannies ayant jamais existé. Pourtant, l’islam a tué bien plus que tous ces tyrans réunis. L’atrocité des massacres de la « religion de paix » dépasse l’entendement, si bien que même certains historiens honnêtes ont tendance à fermer les yeux. Et pourtant…

La conquête islamique de l’Inde est la plus sanguinaire.

On estime 80 millions, le nombre d’indiens morts lors de l’invasion arabo-musulmane. [ndlr : le plus grand génocide de notre Histoire]

« Selon certains calculs, la population indienne a diminué de 80 millions de l’an 1000 (conquête de l’Afghanistan) jusqu’en 1525 (fin du sultanat de Delhi). »

Les esclaves noirs

«  Un minimum de 28 millions d’africains ont été réduis à l’esclavage au Moyen-Orient islamique.  Au moins 80% des capturés par les traders musulmans sont morts avant même d’avoir pu rejoindre le marché aux esclaves. Le bilan des victimes pendant les 1400 ans de raids esclavagistes atteint les 112 millions. Ajoutez à cela les africains victimes de l’esclavage transsaharien et de l’Afrique de l’Est peut s’élever jusqu’à 140 millions.  »  

Une grande partie de l’esclavage islamique fut sexuel. Les hommes capturés étaient castrés. Les bâtards des femmes esclaves étaient tués, ce qui explique pourquoi l’islam n’a démographiquement pas penché vers la race noire contrairement aux femmes esclaves de l’ouest, qui ont gardé leurs enfants qui se sont par la suite mélangés, ce qui a contribué à un métissage plus marqué. Ajoutons ces enfants morts, et nous arrivons à 200 millions.

Le Nord africain chrétien

Au VIIe siècle, le Nord du contient africain était composé majoritairement de chrétiens. [ndlr : les berbères, christianisés sous l’empire romain]. Qu’est-il advenu de ces millions de chrétiens ? La plupart se sont convertis. Pour le reste, ils sont perdus dans l’Histoire…

« A partir de 750, au moins 50% des chrétiens ont été sous l’emprise islamique. Aujourd’hui, la chrétienté a disparu du nord-ouest africain. Il est impossible de retracer leur histoire durant l’antiquité.»

Plus d’un million d’européens sont devenus esclaves par les pirates des Barbaresques.

« De 1530 à 1780, le nombre d’esclaves put facilement atteindre les 1 250 000.  »  

[ndlr : il dépasse le nombre d’esclaves africains issus de la traite négrière, qui est de l’ordre de 800 000. Le marché était si florissant, qu’un esclave ne valait rien et était vite remplacé ; beaucoup mouraient d’épuisement, de famine, ou de maladies.  Fin 1700, l’esclavage des européens reprit un temps au Maghreb sous les guerres napoléoniennes. Lorsque l’Algérie devient une colonie, il y avait encore des esclaves sur ses terres.]

Durant le Moyen-Âge 

« Beaucoup d’esclaves furent amenés en Arménie pour y être castrés et satisfaire la demande d’eunuques. »

Les nord européens capturés lors des raids jusqu’en Islande, furent charcutés dans des  »castratoriums ». Beaucoup succombèrent des séquelles de l’opération. Le nombre de morts causé par la conquête islamique des Balkans et du Sud de l’Italie est inconnu, mais on peut estimer aux alentours de millions. Ajoutons le génocide arménien, 1.5 millions de chrétiens, et de garçons enlevés par les turcs pour devenir mercenaires. Les femmes blondes étaient très prisées pour les harems du Califat de Crimée et sous l’Espagne musulmane, 100 Wisigoths étaient enlevées chaque année.

L’Âge Sombre n’a pas été causée par les Goths, qui finirent par s’assimiler et se convertir au christianisme :

« Ce furent les invasions arabes qui ont détruit l’unité du monde méditerranéen et ont transformé sa surface – connue pour être un grand marché maritime d’échanges commerciaux – en un champ de batailles. Ce ne fut qu’après l’apparition de l’islam, que les cités de l’ouest, qui dépendaient uniquement du marché méditerranéen, commencèrent à mourir. »

Les bouddhistes de Thaïlande et de Malaisie

« Les bouddhistes n’ont cherché aucunement à se défendre ou à s’échapper de leurs tortionnaires. Ils ont accepté la mort dans l’esprit de la fatalité et de la destinée. Il ne reste aucun témoignage pour nous raconter leur sort. »

« Après que les musulmans prirent le pouvoir au début du XVe siècle, les animistes disparurent à cause de l’esclavage et de leur fusion avec la population musulmane de Malaisie, Sumatra, Bornéo, et Java via les raids et les marchés. Java fut la plus grande ville exportatrice d’esclaves aux alentours de 1500. »

L’islam atteignit les Philippines. Les espagnols purent stopper leur effondrement et confiner l’islam aux îles du sud. Encore une fois, les chiffres sont inconnus. Dans les faits, les philippins du sud-est de l’Asie étaient beaucoup plus favorables à l’arrivée des européens que des musulmans.

Africains, indiens, européens, le génocide arménien, ainsi que les victimes moins connues de l’Est de l’Asie, du djihad contre la Chine (651), et le Khanat de Crimée contre les femmes slaves. On peut alors facilement parler de 250 millions de morts. Entre un tiers à un demi – voir plus – de tous ceux qui furent tués par la guerre ou l’esclavage peuvent être reliés à l’islam ; et cela en restant prudent.

Contrairement aux totalitarismes du XXe siècle dont les crimes se sont retournés contre eux mêmes, la cadence islamique ne s’éteint pas. L’islam, dont l’essence promeut la polygamie et la prédation sexuelle, se répète et s’étend. Les autres tyrannies sont des infections qui brûlent, mais s’estompent rapidement. L’islam est un lent cancer en phase terminale qui se métastase et prend le dessus. Il ne se rétracte jamais. Ses méthodes sont insidieuses, souvent imperceptibles aux premiers abords car menées via les démographies. Comme un cancer, son extraction est surement le seul antidote.

L’islam n’a pas son pareil dans l’Histoire. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :