Accueil » islam » De la pédophilie en islam

De la pédophilie en islam

Le mariage de jeunes filles avec des hommes adultes constitue un crime ignoble, qui révulse les occidentaux. Dans les pays islamiques, nombreuses sont les fillettes mariées à leur insu à des hommes mûres. Et cela en parfait accord avec les textes islamiques.

Que dit le Coran au sujet du mariage des filles impubères ? 

Dans l’islam, lorsqu’une femme perd son mari, parce que celui-ci décède ou la répudie, une période d’attente lui est imposée, durant laquelle elle doit s’isoler dans sa demeure, elle ne peut en sortir, ni épouser un autre homme : « Ne les faîtes pas sortir de leurs maisons, et qu’elles n’en sortent pas » (Sourate 65 verset 1).

Ce délai d’attente oscille selon les femmes :

« Si vous avez des doutes à propos de vos femmes qui n’espèrent plus avoir de règles, leur délai est de trois mois. De même pour celles qui n’ont pas de règles. Et quant à celles qui sont enceintes, leur période d’attente se terminera à leur accouchement. Quiconque craint Allah cependant, il lui facilite les choses » (Sourate 65 verset 4).

Le verset mentionne des femmes « qui n’ont pas de règles ». De qui peut-il bien s’agir, si ce ne sont les filles impubères ? L’ensemble des exégètes s’accorde pour donnerr une telle interprétation :

Le célèbre Ibn Kathir affirme qu’il s’agit de « la jeune fille qui n’a pas eu encore ses menstrues ».
Ach-Chawkâni explique que ce sont « celles qui sont trop jeunes, qui ne sont pas pubères et n’ont pas l’âge des menstruations. Leur période d’attente est de trois mois ».

Certains musulmans, quelque peu ignorants ou pour le moins embarrassés par ce verset, prétendent que nous n’aurions pas affaire à des enfants, mais à des femmes ayant des problèmes hormonaux. Cette improbable supposition est totalement incompatible avec la cause de la révélation du verset, qui ne laisse guère de doute, rapportée par Al-Suyūti :

« Abi ‘Othmân ‘Amr bin Sâlim a rapporté : quand est descendu la période d’attente, dans la sourate al-Baqara, des femmes divorcées et des veuves, Obayy bin Ka’b a dit : « Ô Messager de Dieu ! Les femmes de Médine disent : il y a des femmes qui n’ont pas été mentionnées ! » Il a répondu : « qui sont-elles ? » Il a dit : « les enfants, les femmes âgées, et celles qui sont enceintes ». Puis est descendu « celles qui n’espèrent plus » jusqu’à la fin du verset. »

Le verset cité fut donc révélé après que les femmes de Médine se sont plaintes de l’omission de la mention de certaines femmes.

Ouvrons une parenthèse :

Comment peut-on croire qu’Allah, décrit comme Tout puissant, puisse faire un tel oubli dans les lois qu’il a lui-même écrites ? Seul un homme, par nature imparfait, pourrait se permettre une telle omission…

Les femmes enceintes sont explicitement mentionnées dans le verset les femmes âgées son celles « qui n’espèrent plus avoir de règles », les enfants sont alors « celles qui n’ont pas de règles », comme l’établit le consensus des savants.

Le Coran permet par conséquent de donner en mariage des jeunes filles impubères. Néanmoins, les musulmans pourraient rétorquer que si le verset autorise le mariage avec les enfants, il ne mentionne pas la consommation de ce mariage. Pour cela, il faut faire le lien avec un autre verset :

« Ô vous qui croyez ! Quand vous vous mariez avec des croyantes et qu’ensuite vous divorcez d’elles avant de les avoir touchées, vous ne pouvez leur imposer un délai d’attente ». (Sourate 33 verset 49).

Ce verset nous explique que le délai d’attente dont nous avons parlé précédemment ne peut être imposé aux femmes uniquement dans le cas où le mariage a été consommé, si ces femmes ont été « touchées ». Et, puisqu’un de ces délais d’attente est prescrit pour les très jeunes filles, on en déduit qu’il est donc possible non seulement de marier les filles impubères, mais aussi de les déflorer.

Ce raisonnement n’a d’ailleurs pas échappé aux savants, parmi lesquels le plus célèbre d’entre eux, at-Tabari, qui affirme dans son imposante exégèse: « Celles qui n’ont pas de règles », de même pour la période d’attente de celles qui n’ont pas de menstrues parmi les filles trop jeunes si leurs maris les ont répudiées après la consommation du mariage ».

Le grand théologien Abul A’la Maudûdi a pour sa part déclaré : « La mention de la période d’attente pour les filles qui n’ont pas encore de menstrues prouve clairement qu’il n’est pas seulement possible de donner une fille en mariage à cet âge, mais il est aussi permis pour le mari de consommer le mariage avec elle. Évidemment, aucun musulman n’a le droit d’interdire une chose que le Coran considère comme admissible ».

Il est donc irréfutable que le Coran autorise le mariage et la défloration des jeunes filles impubères.

Naturellement, nous ne saurions parler de pédophilie dans l’islam sans mentionner le mariage entre Aicha et Muhammad. Pendant près de 1400 ans, l’âge de Aicha au moment du mariage a fait l’unanimité parmi les musulmans. La remise en cause de son âge date seulement d’une vingtaine d’années et coïncide avec la naissance d’internet, par lequel les occidentaux ont pu découvrir, stupéfaits, que leurs voisins musulmans vénéraient un prophète marié à une fillette de six ans. Dès lors, il leur a fallu trouver un subterfuge, et faire passer Aicha pour une jeune adulte de dix-neuf ans lors du mariage. Malheureusement pour eux, la vérité finit toujours par triompher :

Aicha fut la deuxième femme à épouser le messager d’Allah [si l’on ne compte pas la vieille Sawda, chargée de s’occuper des enfants de Muhammad]. Avant elle, ce dernier vécut de longues années avec Khadija. Lorsque cette dernière mourut, il lui fut proposé d’épouser une vierge, la fille de son compagnon Abou Bakr.

Ibn Hanbal a rapporté ceci dans al-Musnad :

« Quand Khadîja mourrut, Khawla bint Hakîm, la femme de ‘Othmân bin Maz’oun, vint dire : « Ô Messager de Dieu ! N’as-tu pas envie de te remarier ? » Il répondit : « avec qui ? » Elle dit : « avec une vierge si tu veux, ou avec une femme qui a déjà perdu sa virginité ». Il demanda : « qui est la vierge ? » Elle répondit : « c’est la fille de la plus aimée des créatures de Dieu pour toi, ‘Aïcha bint Abi Bakr ».

Il n’y a donc guère de doute sur l’état de virginité de la jeune Aicha au moment d’épouser le quinquagénaire Muhammad. Cette dernière relate d’ailleurs : « J’avais six ans lorsque le Prophète m’épousa, neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi ». (Sahîh Moslim).

At-Tabari explique que s’il fallut attendre trois longues années au prophète avant de pouvoir déflorer Aicha, c’est parce que celle-ci « était une enfant le jour de son mariage et elle ne pouvait pas supporter le rapport sexuel ». Cette incapacité à endurer le rapport sexuel amena d’ailleurs sa mère à la sur-nourrir, comme le rapporte dans ses Sunan le savant du hâdith Abū Dāwud : « Aïcha a rapporté : « ma mère a voulu me faire prendre du poids afin que je consomme le mariage avec le Messager de Dieu, mais je n’ai rien accepté de ce qu’elle m’a donné jusqu’à ce qu’elle m’offre des concombres avec des dattes, j’ai alors grossi de la meilleure des façons ».

La jeune enfant dit encore :

« Ma mère, Oum Rouman vint me chercher alors que j’étais sur une balançoire en compagnie de mes copines. Elle cria fortement pour m’inviter à la suivre. Je ne savais pas ce qu’elle voulait faire de moi. Elle me saisit de la main et me conduit jusqu’au près de la porte de la maison. (…) Je fus surprise de voir le Messager d’Allah arriver en milieu de matinée. Ma mère me livra à lui alors que j’étais âgée de neuf ans. »

Ce hâdith authentique, rapporté par Moslim et al-Boukhari, démonte à lui seul le mensonge des manipulateurs névrotiques. Non seulement Aicha affirme qu’elle avait neuf ans lorsqu’elle fut livrée au messager d’Allah pour être déflorée, mais aussi qu’elle jouait, juste avant cela, avec ses copines sur la balançoire, jusqu’à ce que sa mère la soulève [de la balançoire] et la prenne par la main. Chacun admettra qu’une telle scène ne peut convenir pour une femme de dix-neuf ans.  Et ce d’autant plus que Aicha était âgée de dix-huit ans, comme rapporté dans un hâdith de la Sahîh Moslim, lors de la mort du prophète. Ce dernier étant mort en l’an 9 de l’Hégire, et puisque les historiens s’accordent à situer la consommation du mariage au début de l’Hégire, peu après l’émigration vers Médine, il est déduit qu’elle était âgé alors de neuf ans, ce qui concorde avec le consensus des savants classiques.

Muhammad n’était pas le seul à fantasmer sur de très jeunes filles. Le célèbre juriste juriste ach-Châfi’i a remarqué que« quelques-uns des compagnons du Messager de Dieu ont donné leurs petites filles en mariage ». Parmi ces prédateurs se trouvaient Omar, célèbre compagnon du Prophète. Celui-ci a épousé la fille d’Ali, Oumm Koulthoum, qui est née, selon l’historien adh-Dhahabi, en l’an six de l’hégire. Ibn Sa’d précise qu’elle était non pubère lors du mariage, et Ibn al-‘Athîr situe l’action en l’an dix-sept. Elle avait par conséquent onze ans lors du mariage. De plus, ce dernier révèle qu’Omar « a consommé le mariage avec elle au mois de Dhi-l-Qa’da » de la même année.

Le père d’Aïcha, Abou Bakr, n’a pas cru devoir demander son avis à cette dernière lorsqu’il l’épousa à Muhammad. Ce principe est dès lors rentré dans la législation islamique, comme le rapporte Ibn ‘Abd al-Barr :

« Les oulémas sont unanimes sur le fait que le père peut marier sa petite fille sans la consulter, car le Messager de Dieu a épousé ‘Aïcha bint Abi Bakr alors que c’était une petite fille de six ou sept ans, et son père l’a mariée ».

Ibn Qudama Al-Maqdisi affirme pour sa part :

« Ibn al-Mundhir a dit : tous les savants desquels nous avons appris, disent qu’il est permis au père de marier sa petite fille s’il la marrie à quelqu’un d’un caractère digne, ceci lui est permis quand bien même elle détesterait cela et refuserait »

Ibn Battâl confirme « qu’il y a un consensus chez les savants qu’il est permis aux pères de marier leurs petites filles, même dans le berceau ».

L’éminent savant ibn Hanbal a dit :

« Au sujet d’un homme qui craint que sa vessie ne relâche du sperme à cause du désir sexuel pendant la période du ramadan, Ahmad a dit : « selon moi, il peut en relâcher sans corrompre son jeûne. Il peut, par exemple, se masturber avec sa main ou celle de sa femme ou de son esclave femelle non à jeun. Si son esclave femelle est un bébé ou une enfant, il peut se masturber avec la main de celle-ci, même si c’est une mécréante,et il est permis d’avoir des relations sexuelles avec elle mais en évitant le vagin. S’il désire avoir un rapport sexuel par le vagin avec la possibilité d’éjaculer, cela n’est pas permis d’après moi, car c’est la nécessité qui lève l’interdiction ».

La pédophilie fait partie intégrante de l’islam. Le Coran légalise non seulement le mariage avec des impubères, mais aussi la défloration de celles-ci, à l’exemple de ce que fit le Prophète et prédateur sexuel Muhammad, lorsqu’il épousa la fille de son meilleur ami lorsqu’elle n’était qu’une innocente jeune fille de six ans. Mais on ne saurait lui en vouloir, lui qui reconnaissait n’être « jamais rassasié de femmes. »

Par @MaestroVerrardi Les citations sont tirées de asraralislam.com (voir ses sources, en arabe).

Publicités

28 commentaires

  1. lilas dit :

    Mais qu’est ce qu’il faut pas entendre ou plutôt lire vous rendez vous compte de vos dires pensez vous vraiment que le prophète aurait eut des relations sexuelles avec une enfant permettez moi de vous dire que vous n’avez rien compris à ce verset4 sourte65: »Si vous avez des doutes à propos (de la période d’attente) de vos FEMMES qui n’espèrent plus avoir de règles « donc là on est d’accord qu’il s’agit de celles qui arrivent à la ménopause mais pour plus de précaution » leur délai est de 3Mois. De même pour CELLES (donc on parle toujours desFEMMES pas de FILLETTES) qui n’ont pas encore de règles cela fait allusion à une éventuelle grossesse donc par précaution leur délai est donc de 3Mois. Je ne vois pas ce qu’il y a de compliqué pourquoi les gens interprètent tout mal.De plus pourquoi une enfant attendrait 3Mois???Une enfant ne peut pas être enceinte puisque règles inexistantes ne réfléchissez vous pas???….Parlons maintenant des hadiths.Tout d ‘abords sommes nous sûre de leurs authenticités? Comment peut on être sûre? C’est facile pour ceux qui ont la foi de discerner le vrai du faux il est évident pour eux que beaucoups de hadiths sont faux normal puisque le diable s’en occupe justement pour égarer le plus possible de gens ne l’a t il pas promis à Dieu?Si vous remarquez il y a beaucoups de hadiths qui sont malsains et cela ne peut pas venir de Dieu mais malheureusement beaucoups de musulmans suivent les hadiths et en oublient le Saint Coran.N’importe qui peut écrire des choses et dire ensuite que cela vient de tel ou untel.Le mensonge n’est pas né d’hier.

    J'aime

    • AslamTaslam dit :

      Vous dites que le segment « De même pour CELLES qui n’ont pas ENCORE de règles »concernent des femmes et cela fait allusion à une éventuelle grossesse ?

      Les exégètes musulmans comme Ibn Kathir et d’autres que je cite dans cet article parlent, eux, de fillettes non encore en âge d’avoir des règles.

      J'aime

      • lilas dit :

        Arrêtez svp de dire que ces gens là sont des musulmans ils ne sont pas du tout croyants et n’ont rien compris du Coran si pour eux « celles qui n’ont pas encore de règles  » signifient fillettes c’est vraiment qu’ils sont malsains au même titre que les prêtres pédophiles cela vous plairez que les autres religions disent que le christianisme tolère la pédophilie !!! Je ne crois pas et si c’est gens là avaient ne serait-ce une once d’intelligence ils se poseraient cette question  » pourquoi une fillette alors respecterait le délai de trois mois pourquoi? Craint elle d’être enceinte?Bien sur que non donc il est évident qu’il s’agit bien de femmes et non de fillettes .Pour moi ce verset fait allusion à une femme qui n’a toujours pas ses regles depuis quelques jours voire semaines et donc est peut être enceinte alors son délai est de trois mois c’est aussi simple que ça.

        J'aime

      • AslamTaslam dit :

        Vous interprétez le Coran vous-même, ce qui est interdit.

        J'aime

      • lilas dit :

        Je pense que là j’ai à faire à de la mauvaise foi chose que je ne suis pas bien au contraire je suis croyante et donc de bonne foi je vous ai mis la preuve sous les yeux et vous persistez quand même à nier l’évidence. Si pour vous une gamine peut tomber enceinte alors libre à vous de vous ridiculiser.

        J'aime

      • AslamTaslam dit :

        Ce sont le Coran et les savants musulmans qui le disent. Et ils se ridiculisent. Vous vous ridiculisez en niant les conclusions des plus éminent érudits du Coran.

        J'aime

      • lilas dit :

        Le verset fait référence aux femmes qui sont peut être enceintes du fait qu’elles n’ont pas encore leurs règles un point c’est tout ; maintenant si vous et tous ces détraqués pensent qu’ils s’agit de fillettes c’est que vous êtes des pervers.Il me semble que vous les chrétiens n’êtes pas mieux qu’eux l’église autorise la pédophilie c’est pour ça que beaucoup de prêtres la pratiquent n’est ce pas?Vous aslam taslam vous avez un point en commun avec ces soit disant musulmans c’est la haine du musulman et vous êtes prêt à dire n’importe quoi et à détourner le sens des versets coranique pour les salir.Et arrêtez de dire que le Coran autorise la Pédophilie c ‘est marqué nul part dans le Coran alors arrêtez de chercher les histoires là où il y en a pas et VOUS arrêtez de l’interpréter à votre façon moi je l’interprète tel qu’il est écrit avec un raisonnement LOGIQUE.Pfff une fillette tombée enceinte n’importe quoi..…!!!!!

        J'aime

      • AslamTaslam dit :

        J’affirme fermement que le Coran, les tafsirs, la sunnah et le fiqh permettent le mariage et les rapports sexuels avec les fillettes impubères. Vous pouvez retrouver toutes les sources islamiques sur ce sujet sur mon blog. Mais si vous avez un seul texte islamique expliquant que le mariage avec les fillettes est interdit, je veux bien le lire.

        Attention : je ne demande pas votre avis, mais un texte islamique qui fait autorité.

        Merci !

        J'aime

      • lilas dit :

        Peut être que la sunnah et le figh autorisent le mariage avec des enfants mais certainement pas le Coran et donc pas Dieu.Seuls les pervers osent prétendre ce genre de chose pas Dieu.Oui vous ne me demandez pas mon avis parce que vous savez que je suis une bonne musulmane et donc ça ne vous intéresse pas seuls les mauvais vous intéressent pour pouvoir nous salir et faire croire aux gens que les musulmans sont des êtres mauvais . Maintenant si vous voulez des preuves lisez le Coran vous en trouverez beaucoups si vous avez un raisonnement logique…

        J'aime

      • AslamTaslam dit :

        Pourtant, les érudits du Coran disent que celui-ci autorise le mariage et la défloration de fillettes impubères. Et le verset central est le 65:4. Je suis désolé de vous l’apprendre. Et surtout désolé de m’en tenir aux exégètes qui font autorité. Je suis aussi désolé de ne pas tenir compte de votre avis. Mais il me fait quand même plaisir car vous montrez du dégoût pour cette chose.

        J'aime

      • lilas dit :

        Comme quoi nous ne sommes pas tous pareille il y a parmi nous(musulmans) de vrai croyants et d’autres qui se prétendent croyants et pensent connaître la religion d’après des livres inventés par des êtres humains, des personnes malsaines alors que le vrai croyant lui se basent surtout sur le Coran. Quand je lis des hadiths moi en tant que croyante je remarque beaucoup de contradictions entre eux et beaucoup contredisent le Coran. Et quand au verset 4 sourate 65 je vous ai expliqué.Maintenant je voudrai vous poser une question.J’aimerai que vous me donniez votre explication de la sourate 65 sur les six premiers versets. J’attends votre réponse merci.

        J'aime

  2. Circum dit :

    L’homme dans la vidéo est de culture musulmane même s’il n’est pas musulman. Il a pris le temps de regarder ce que les « savants » avaient toujours dit au sujet du verset en question. Il faut savoir que concernant l’âge d’Aicha, il n’y a jamais eu matière à débat avant le XX siècle de l’ère chrétienne, justement au moment où des gens ont commencé à mettre en doute la mission prophétique de « l’Envoyé d’Allah » alors que celui-ci était décrit dans la Sunnah comme ayant eu une relation pédophile avec Aicha.

    Le mariage pré-pubère est « licite », il faudrait Lilas que vous nous citiez des sources historiques prouvant qu’il est illicite, que vous trouviez des preuves venant des écoles juridiques sunnites et chiites l’interdisant.

    Le thème de la pédophilie en islam est comparable à celui de l’esclavage et du viol des captives de guerre. (cas de Safiyya bint Huyayy). Des musulmans, dont la mission s’inscrit dans le débat inter-religieux ou des musulmans en mission de da’wa (en Occident) présente un islam à la carte et très édulcoré aux occidentaux, évidemment on attrape pas des mouches avec du vinaigre.

    https://wikiislam.net/wiki/Islam_and_Pedophilia

    Tout est expliqué noir sur blanc ici.

    J'aime

    • Circum dit :

      https://wikiislam.net/wiki/Pedophilie_dans_le_Coran

      https://wikiislam.net/wiki/Pedophilia_in_the_Qur%27an

      En Français

      Tafsir Al-Tabari, 14/142

      Au sujet des califes et compagnons : https://wikiislam.net/wiki/Muhammad%27s_Companions_and_Pedophilia

      Prenez le temps de lire ces articles et cette vidéo, allez vérifiez les sources sur des sites et dans les ouvrages islamiques, et dites nous où sont les falsifications

      Bien à vous

      J'aime

    • naima dit :

      J’en ai marre de toujours répéter la même chose si vous voulez croire à ces inepties libre à vous mais en revanche je vous interdit de mettre tous les musulmans dans le même panier si vous pensez qu’une fillette peut tomber enceinte c’est vote problème.De plus je n’adore pas ce que vous adorez et donc je ne regarderai pas la vidéo et si vous voulez des preuves interrogez des gens de BONNE CONFESSION directement au lieu de perdre vote temps sur internet avec des personnes malsaines qui vous font croire n’importe quoi; les textes que vous lisez comment pouvez vous être sûre de leur authenticité comme je l’ai déjà dit N’IMPORTE QUI PEUT ECRIRE DES CHOSES ET DIRE QUE ÇA VIENT DE TEL OU UNTEL….tout ce que vous me dites ne prouve rien en revanche expliquez moi les six premièrs versets de la Sourate le divorce.

      J'aime

  3. Circum dit :

    Vous rejetez la Sunnah et la Sira ? Vous n’êtes clairement pas capable de lire le Coran en Arabe. Vous voulez interdire aux gens de lire les sources islamiques ? Vous parlez des contradictions propres aux hadiths, mais le Coran aussi comprend des contradictions manifestes qui sont d’ailleurs « expliquées » par les exégètes musulmans. Vous n’écoutez même pas la vidéo et vous me dites ‘j’en ai marre, et je n’adore pas ce que vous adorez », mais je n’ai jamais adoré une vidéo, inutile de me sortir un bout de verset pour me répondre.

    « si vous pensez qu’une fillette peut tomber enceinte c’est vote problème. » __le problème c’est que vous êtes gravement ignorante. Des fille(tte)s sont tombées enceintes et cela est prouvé médicalement.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_plus_jeunes_m%C3%A8res_du_monde

    Et à ce que l’on sache Āʾisha bint Abī Bakr n’a jamais enfanté.

    Maintenant je vous ai demandé de me citer une seule source prouvant qu’un ‘savant » a remis en question l’âge d’aicha (9 ou 10 ans pour la consommation du mariage) avant le xxeme siècle ? C’est vous qui êtes incapable de prouver quoi que ce soit.

    Le verset 1 parle de la répudiation. La répudiation est contraire au principe d’égalité des époux lors de la dissolution du mariage (Convention européenne des droits de l’homme, art. 5, protocole additionnel du 22/11/1984 n° VII)

    De plus il est question de les garder séquestrées.

    On constate dans le verset 2, que seuls les hommes peuvent être considérés comme des « témoins » à part entière.

    L’explication des versets suivants est dans la vidéo en lien, + dans le lien internet que je vous ai présenté dans mon message précédent. https://wikiislam.net/wiki/Pedophilia_in_the_Qur%27an

    Umar ibn al-Khattab le 2ème Calife (bien guidé) a épousé Umm Kulthum alors qu’elle avait entre 9 et 12 ans, il avait presque 60 ans. https://wikiislam.net/wiki/Muhammad%27s_Companions_and_Pedophilia

    Vérifiez les sources et dites moi celles qui sont falsifiées.

    J'aime

    • lilas dit :

      Je ne lis aucune source ça ne m’intéresse pas je crois en Dieu et cela me suffit pour faire la différence entre le bien et le mal, le vrai et le faux je n’ai pas besoin d’un « coach » pour être croyante la croyance vient uniquement de Dieu pas des humains moi tout ce que je dis c’est que beaucoup de hadiths sont faux et se contredisent et contredisent le Coran.La pedophilie de certains les arrange de croire que le verset en question fait allusion à des fillettes pour pouvoir la pratiquer sur ces pauvres gosses de toute façon ces ordures seront puni par Dieu le Jour du Jugement.’Aussi étant donné que c’est vous qui attaquez et vous permettez de dire des choses ignobles sur les musulmans sans aucunes preuves et affirmez que tous suivent les hadiths malsains je vous demande de prouver vos dires parce que si vous faites des recherches sur internet à propos de l’âge d’Aicha vous auriez vu qu’il y a des savants qui sont en désaccord entre eux mais vous,vous ne prenez que la version qui vous arrange et aussi ne dites pas que le Coran lui même est en contradiction c’est la preuve que vous ne comprenez pas ce que vous lisez maintenant si vous voulez jouer sur cette pente pas de problème je peux moi aussi vous rappeler certains versets de la Bible qui sont loin d’être jolis et aussi tant qu’à faire mettre tous les chrétiens dans le même panier puisque leurs prêtres sont des pédophiles.Et aussi vous affirmez qu’une fillette de 9ans peut tomber enceinte alors prouvez ce que vous affirmez.

      J'aime

    • lilas dit :

      S.2-v.78-79:Il y a parmi eux des illettrés qui ne savent rien du Livre hormis des prétentions et ils ne font que des conjectures.
      Malheur, donc,à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d’Allah pour en tirer un vil profit!_Malheur à eux,donc,à cause de ce que leurs mains ont écrit[…]
      S.69 v.44-47:S’il(Mohammed) avait prononcé quelque autre enseignement.Nous l’aurions puni.[…]
      S.16-v.73:Ils t’ont presque fait dévier des révélations que Nous t’avons données. Ils voulaient que tu fabriques quelque chose d’autre,afin de te considerer comme un ami.
      S.21-v.26-27:[…]tous(les messagers)sont les serviteurs honorés de Dieu. Ils ne parlent jamais d’eux mêmes et ils suivent strictement Ses commandements.
      S.75-v.16-19:Ne remue pas ta langue(Mohammed) pour hâter sa récitation. C’est Nous qui le rassemblerons en Coran.Une fois que Nous le récitons, tu dois suivre sa récitation. À Nous ,ensuite incombera son explication.
      S.6-v.114-115:Devrais-je suivre autre que Dieu comme source de loi,alors qu’il vous a révélé ce Livre pleinement détaillé?[…]
      La Parole(hadith) de ton Seigneur est complète en vérité et en justice,rien ne doit abroger Ses Paroles.[…]
      S.18-v.27:Tu dois réciter ce qui t’es révélé du Livre de ton Seigneur.Rien ne doit abroger Ses Paroles (hadiths)et tu ne dois touver aucune source à côté de celle-ci.
      S.17-v.45-46:Quand tu (Mohammed) lis le Coran,Nous plaçons entre toi et ceux qui ne croient pas en l’au-delà un voile invisible.
      Nous avons mis des voiles sur leur coeur pour les empêcher de comprendre et une lourdeur dans leurs oreilles. Et quand tu prêches ton Seigneur en utilisant le Coran seul, ils fuient par aversion.
      S.31-v.6:Parmi les gens,il y a ceux qui soutiennent des paroles(hadiths) sans connaissances et détournent ainsi d’autres du chemin de Dieu.[…]
      S.45-v.6-7:Ceux ci sont des révélations de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. En quel parole(hadith)autre que Dieu croiront-ils après cela.
      Vous vouliez des preuves voilà des preuves ;il n’y a pas 36000 Livres religieux tous les autres c’est du blabla et comme je l’ai déjà dit les hadiths se contredisent entre eux et contredisent également le Coran et beaucoup sont malsains et qui n’ont ni queue ni tête et les vrais croyants ni croient pas seuls les tordus y croient et aussi comme je l’ai dit n’importe qui peut écrire des livres et dire ensuite que ça vient d’autres personnes ça s’appelle MENSONGE.Alors inutile de me citer des hadiths. Quand à certains hommes de certains pays musulmans qui suivent les hadiths ne sont que des dictateurs qui veulent imposer leurs lois.

      J'aime

    • lilas dit :

      Voici un hadith qui contredit un autre hadith;celui ci est d’après Aïcha :Une jeune fille est venu voir Aïcha et lui a dit: »Mon père m’a marié à mon cousin pour agrandir sa richesse et moi je ne veux pas »Aïcha lui dit de s’assoir jusqu’à ce que vienne le prophète.Lorsqu’il vint Aïcha lui expliqua la situation et le prophète appela le père de la fille afin de régler ce problème et la jeune fille dit: »o messager d’Allah j’accepte ce que mon père veut mais j’ai voulu montrer que la femme a son mot à dire »(An-Nasa’i).Et dans le hadith rapporté dans les deux Sahih,d’après Abu Hurayra le prophète a dit: »On ne marie pas la femme(qui a déjà été mariée)jusqu’à ce qu’elle ordonne et on ne marie pas la vierge jusqu’à ce qu’elle accepte »les compagnons ont demandé: »Comment accepte t-elle? »Le prophète dit: » Par son silence ».En gros le père n’a pas le droit de marier sa fille et il commet un péché s’il la contraint.Même ce hadith sonne faux si vous lisez bien.

      J'aime

      • AslamTaslam dit :

        indépendamment des hadith, le Coran autorise le mariage avec les fillettes impubères. Je vous demande de me prouver que cette affirmation est fausse.

        J'aime

      • lilas dit :

        J’ai déjà répondu à cette question et si vous voulez que je répète alors je répète : une fillette de moins de 12 ans ne peut pas tomber enceinte c’est physiquement impossible mais vous vous dites que c’est possible alors je n’ai qu’une chose à dire restez avec cette idée en tête.

        J'aime

      • AslamTaslam dit :

        Je répète : dans le Coran, Allah impose un délai d’attente de trois cycle à celle qui n’a pas encore de règles. C’est absurde, mais c’est dans le Coran. Et le Coran est sensé être la parole de Dieu.

        Vous dites qu’une fille qui n’a encore de règles ne peut pas tomber enceinte. Je suis d’accord. Mais les savants musulmans les plus éminents comme Ibn Kathir, al Qurtobi ou al Tabari disent que le Coran impose ce délai d’attente à la fille trop jeune pour avoir ses règles.

        Il faut vous en prendre à ces « savants » mais le consensus islamique autour de cette question montre que le problème est dans le Coran.

        J'aime

      • lilas dit :

        Ce n’est pas absurde ce que Dieu dit dans le Coran Il est parfait et Il ne se trompe jamais tout ce qu’Il dit est très cohérent mais vous non; il suffit de regarder autour de soit et d’être attentif à Ses signes pour comprendre Sa Parole,il est là le problème , les gens ne prennent plus le temps pour ça, ils préfèrent courir après l’ argent et tout ce qui va avec, qu’ils en oublient le plus important,Dieu.Et pour ce qui est des soit disant savants je n’ai rien à leur dire tant qu’ils ne m’attaquent pas en revanche vous oui, vous profitez de répétez ce que des ordures font dans certains pays juste pour le plaisir de salir tous les musulmans et ça c’est ce n’est pas intelligent.C’est comme pour vos prêtres pédophiles est ce que les musulmans vous ont attaqué et traité tous les chrétiens de pédophiles?Non parceque Dieu nous a apprend que parmi les gens il y a des bons et des mauvais et ce dans toutes les religions de tout pays.Aussi si vous préférez vous ridiculisez en pensant qu’une gamine peut être enceinte plutôt que de reconnaître la vérité libre à vous c’est bien la preuve que vous êtes de mauvaise foi.Ah j’allais oublier connaissez vous ce mot AMÉNORRHÉE je vous laisse méditer sur ça.

        J'aime

      • AslamTaslam dit :

        C’est Allah qui se ridiculise en imposant un délai d’attente pour une fille trop jeunes pour avoir ses règles. Continuez à vous mettre la tête dans le sable et à traiter d’ordures les plus grands érudits musulmans du Coran. Bon vent !

        J'aime

      • lilas dit :

        Je traite d’ordure le diable uniquement que vous defendez. Sur ce bon vent..

        J'aime

      • AslamTaslam dit :

        Non, vous traitez d’ordures les plus éminents savants musulmans comme Ibn Kathir qui dit que le délai d’attente pour la fillette trop jeunes pour avoir ses règles est de trois mois. Vous n’assumez plus ?

        J'aime

  4. Abdelaziz DJABALI dit :

    -LE MENSONGE A TOUJOURS ÉTÉ L’APANAGE DES CHRÉTIENS §

    -Vos Allégations sur l’Islam Prouve Grandement,

    -Que vous est loin du Christianisme,

    -Elles prouvent aussi Grandement,

    -Que vous n’avez Aucune Relation avec les Religions,

    -Quelles soient Chrétienne, Musulmane ou Autres !

    J'aime

    • AslamTaslam dit :

      Je vous défi de prouver que le Coran, les exégèses, la sunnah et le fiqh interdisent le mariage et les rapports sexuels avec les fillettes impubères.

      Et nous pourrions ensuite parler du mensonge permis dans l’islam, au-delà des trois célèbres cas.

      Acceptez donc le défi cher frère Abdelaziz Djabali. Apportez vos preuves si vous êtes véridique.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :