Accueil » islam » Le plagiat coranique le plus éléphantesque

Le plagiat coranique le plus éléphantesque

La sourate 105 du Coran a pour titre « l’éléphant ». Elle est composée de 5 versets que voici :

1. N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Eléphant ?
2. N’a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine?
3. et envoyé sur eux des oiseaux par volées
4. qui leur lançaient des pierres d’argile?
5. Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée.

Le Coran ne dit rien de plus à propos de ces « gens de l’éléphant ».

Toute une fable s’est pourtant construite autour de ces quelques versets. Les musulmans racontent en effet que cette sourate relate une attaque menée depuis le Yémen par Abraha l’Abyssin contre la Mecque. Cette attaque aurait eu lieu quelques décennies avant la « révélation » coranique. Plus précisément, l’année de la naissance de Muhammad, vers 570-571. La Mecque était alors gardée par Abd al-Muttalib, grand-père de Muhammad. Elle a « miraculeusement » survécue à cette attaque de l’armée abyssine et de la charge de son grand éléphant. Les musulmans prétendent que cet éléphant a refusé d’attaquer la Mecque et de charger la Ka’ba. Lorsqu’il était dirigé vers la Mecque, l’éléphant s’agenouillait. Les musulmans lui ont même donné un prénom : Mahmoud. Les soldats abyssins ont été tous complètement anéantis à coup de pierres d’argile lancées par des oiseaux. Telle est la fable islamique.

Mais le chercheur égyptien Hamed Abdel Samad explique, dans cet extrait (traduit en français) d’une vidéo-entretien avec un jeune athée lui aussi égyptien, la source d’inspiration de ces versets et de toute la fable qui en a découlé.

En 591, Vahram-i-Chubin, un général perse renverse l’empereur sassanide Khosro II et prend le pouvoir sous le nom de Vahram VI. Engagé dans une guerre contre les byzantins chrétiens, il demande l’aide de ses voisins Arméniens dans des lettres qu’il leur envoie. Mais les Arméniens, eux-mêmes chrétiens, refusent de combattre aux côtés des perses zoroastriens contre d’autres chrétiens. Vahram VI menace d’envahir les Arméniens avec ses éléphants. Les Arméniens répondent que leur Seigneur leur portera secours en envoyant une armée d’oiseaux qui lapidera les Perses.

Ces lettres échangées entre l’empereur perse et les Arméniens sont, selon Hamad Abdel Samad, encore disponibles aujourd’hui en Arménie. Il ne fait pas de doute que ces échanges sont à l’origine de la fable islamique.

Publicités

4 commentaires

  1. Ex muslim dit :

    Très bon. Ça me renforce encore plus dans ma conviction que le Coran est le fruit d’un cerveau ravagé qui croit être inspiré par Dieu.

    Je n’ai pas trouvé de preuve historique confirmant l’existence de la fameuse correspondance sur le net, mais je fais confiance à la probité de M.Hamed Abdel Samed. On n’est plus à une imposture mahométane près.

    Petite suggestion: serait-ce possible de traiter l’étrange ressemblance entre la révélation (la toute première) qu’a reçue Mahomet (l’impératif « lis ! ») et un passage des Confessions de Saint-Augustion où il confie avoir vécu à peu près la même chose quelques siècles avant l’imposteur de la Mecque (Chapitre « Lis! Prends!). Et le palimpseste de Sanaa aussi.

    Mes amitiés.

    J'aime

  2. salah dit :

    voyez chroniques de Sebeos sur google. Traduction disponible sur le site de philippe remacle

    J'aime

    • salah dit :

      Ce que j’ai compris c’est que le vahran VI demandait dans ses lettres l’aide des Arméniens (chrétiens) pour vaincre les troupes de son rival Perse (même religion que lui) et non les troupes chrétiennes de byzance.

      J'aime

  3. kheireddine dit :

    bcp de contes à dormir debout en islam, personne ne pouvait se dire comment se fait il qu’ un Eléphant pouvait il traversé le désert durant des milliers de kilomètres sachant la quantité d’eau et de nourriture qu’il lui faut pour une seule journée; à moins qu’il soit approvisionné par la NASA, pour quelle raison Abraha se casserai la tête à détruire la Kaaba dont il ignore peut être même l’existence, la Kaabe à l’époque n’était pas plus longue que Nicolas Sarkosy ou Adolf Hitler, aurait il fallu tout un Eléphant pour détruire deux mètres carré?? la Mecque n’avait de renommée que dans les alentours, elle n’est devenue célébre qu’ après le triomphe des musulmans et l’histoire inventée selon laquelle elle fut construite pas Ibrahim histoire que mohamed se donne une légitimité auprès des Juifs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :