Accueil » islam » Le tout sourire Allah

Le tout sourire Allah

Vendredi 13 novembre 2015, l’état islamique a frappé Paris. Le bilan est très lourd : au moins 129 morts et des centaines de blessés dont beaucoup le sont grièvement. Les islamistes se réjouissent dans les rues de Raqqa et peut-être dans d’autres villes du monde musulman. Mais celui qui doit sauter de joie devant ce bain de sang est avant tout Allah, le dieu du Coran, « qui aime ceux qui vont jusqu’à tuer dans son sentier » (Coran 61 :4).

Les tueurs étaient huit hommes. Huit combattants dans le sentier d’Allah. Huit terroristes. Et, à en croire l’exégèse d’ibn Kathir, soit l’une des exégèses les plus répandues dans le monde musulman, Allah va les accueillir en souriant. Voici son explication du verset précédemment cité :

« Allah aime, en réalité, ceux qui combattent dans Son sentier en rangs serrés et affrontent les impies qui mécroient en Lui, afin que la Parole d’Allah soit la plus élevée et que Sa religion soit la seule établie sur terre. Abou Sa’id Al-Khudri rapporte que le Messager d’Allah a dit: «Allah accueillera, en souriant, ces trois: Un homme qui se lève la nuit pour prier, un homme qui s’acquitte de ses prières en commun et un homme qui se met en rang pour combattre» (Rapporté par Ibn Maja et Ahmed. Le Messager d’Allah enseignait aux fidèles comment ils devaient combattre, comme il en a reçu l’ordre, en se mettant en rangs serrés. Allah, les ressemble aux matériaux d’un solide édifice -ou à un édifice scellé du plomb. »

Si Allah sourit à la face de ces terroristes tueurs, c’est parce qu’ils ont répondu à sa proposition. Au verset 111 de la sourate 9, Allah propose aux croyants un marché : en échange de son paradis, ils doivent tuer les mécréants. Lisons ce verset ensemble :

« Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. » Coran 9:111

Le même ibn Kathir, dans son exégèse de ce verset 111 nous explique : « Ou ils tuent, ou ils sont tués, ou les deux, le paradis leur est dû ».

Il ne fait pas de doute que le verset 111 de la sourate 9, soit l’une des dernières à être « révélées » appelle à tuer et à se faire tuer en échange du paradis. Plus terrifiant encore, mourir dans le sentier d’Allah, c’est-à-dire au djihad, en tuant et en se faisant tuer, est le seul moyen de s’assurer une place au paradis. La procédure d’enterrement du terroriste « martyr » change même de la procédure classique : il n’est ni lavé ni joliment vêtu. Son sang doit être un témoignage et un signe d’honneur devant le tout sourire Allah. Si souvent les terroristes du jihad sont d’anciens voyous de cités, c’est parce qu’ils ont appris, en lisant les références précédemment cités ici, et tant d’autres, que c’est le seul moyen pour eux d’échapper aux flammes de l’enfer d’Allah et aux châtiments de la tombe qui terrifient tant de musulmans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :