Accueil » 2016 » octobre

Monthly Archives: octobre 2016

Raymond Ibrahim – l’idéologie la plus dangereuse au monde

Nous venons de traduire une vidéo de Raymond Ibrahim répondant à la question quant à savoir quelle est l’idéologie la plus dangereuse au monde.


Raymond Ibrahim: Quelle est l’idéologie la plus dangereuse au monde? Dans la première partie du 20ème siècle, la réponse était le fascisme ; manifesté d’abord en Italie dans les années 1920, puis dans l’Allemagne nazie et dans le Japon impérial. Il a fallu une guerre mondiale et 50 millions de morts pour l’éradiquer.

Dans la seconde moitié du 20ème siècle, la réponse fut le communisme. Entre l’Union soviétique, la Chine de Mao et leurs états inféodés, au moins 100 millions de morts dans leur sillage. Aujourd’hui, la réponse est l’islamisme, une forme radicale et souvent violente de l’islam. Comme le fascisme et le communisme, l’islamisme est totalitaire dans sa nature: l’état contrôle tout.

A l’instar du fascisme et du communisme, l’islamisme est par nature expansionniste. Il cherche en permanence à s’agrandir, traverser les frontières et amener un maximum de fidèles sous son contrôle. Tout comme le fascisme et le communisme, beaucoup d’adhérents à l’islamisme sont préparés à tuer pour arriver à atteindre ses objectifs. (suite…)

Magdi Khalil: « L’état islamique représente-t-il l’islam ou les Musulmans? »

 

Nous venons de traduire un article de l’écrivain et analyste politique Magdi Khalil intitulé « l’Etat islamique représente-t-il l’islam ou les Musulmans? » publié sur le site brotherrachid.com



Magdi Khalil
: Depuis les événements du 11 septembre 2001, j’ai suivi les réactions des institutions et des organisations islamiques situées au Moyen-Orient et dans le monde occidental. Ces réactions n’ont pratiquement pas changé tout au long des dizaines d’incidents terroristes commis par des musulmans contre des cibles occidentales, depuis les événements du 11 septembre 2001 jusqu’aux attaques de Paris et la fusillade de San Bernardino en 2015.

Trois tendances dans les réactions qui ont suivi : la première s’appuyait sur la justification, par exemple: nous condamnons les attaques, mais le fait est que les Musulmans sont opprimés en Palestinee, puis ils le seront en Afghanistan, ensuite en Irak et enfin en Syrie. La deuxième réaction reposait sur le fait de rappeler au monde occidental qu’Al-Qaida ne représente pas l’islam, que Boko Haram ne représente pas l’islam, et que l’Etat islamique (EI) ne représente pas l’islam. La troisième réaction s’est manifestée sous forme d’avertissements contre toute attaque  sur des Musulmans ou sur des mosquées en Occident.

Rien de cela n’était surprenant car les organisations et institutions islamiques sont connues pour montrer peu d’intérêt pour la vérité puisqu’elles défendent leur foi aveuglément. Ce qui a été surprenant c’était la conviction du Président américain, Barack Obama, pour qui l’EI ne représentait pas l’islam.  Ceci veut dire que soit il ne connaît pas l’islam aussi bien qu’il ne le pense, soit il le connaît mais que son discours de vérité sélective a pour but de transmettre une image complètement positive et innocente de l’islam, d’une façon qui rappelle les réactions des pays et organisations islamiques. (suite…)