Accueil » Frère Rachid

Category Archives: Frère Rachid

Poème du frère Rachid pour les chrétiens d’Orient expulsés par l’état islamique

Nous avons traduit un poème de Frère Rachid écrit à l’intention des chrétiens de Mossoul. Les chrétiens de cette ville située au nord de l’Irak en ont été chassés après avoir refusé de se convertir à l’islam ou de payer la « jizya » en état d’humiliation, comme l’exige le Coran.
Ecoutez le poème en cliquant ici 


Noun. Ils ont écrit sur ma porte la lettre noun
Ils ont écrit que j’étais un maudit nazaréen
Ils ont pris mes biens et ont brisé mon cœur,
Ils m’ont expulsé de la terre de mes ancêtres
Pitié, ô Seigneur de ce monde
Noun. Ils m’ont donné le choix entre l’islam et l’épée aiguisée
Et la jizya à payer en état d’humiliation
Ils n’ont épargné ni mes parents, ni mes enfants
Ni un petit enfant qui crie et appelle
J’ai séché mes larmes et je suis parti là où les autres sont partis (suite…)

Qu’en serait-il si quelqu’un d’autre l’avait fait ? (vidéo)

Nous avons traduit une vidéo de Frère Rachid, intitulé « Qu’en serait-il si quelqu’un d’autre l’avait fait? ». Pour regarder la vidéo avec les sous-titres, cliquez ici.


Frère Rachid : Si un chef d’Etat interceptait le navire marchand appartenant à un autre Etat, pour s’approprier ses biens, il aurait été qualifié de pirate. Pourtant, Muhammad a intercepté le convoi  commercial de la tribu Quraysh et il a qualifié cette opération de conquête. Malgré cela, ils ont dit : « c’est le messager d’Allah ».

Si un chef d’Etat confisquait le cinquième des recettes de cet Etat pour lui-même, il aurait été dit qu’il vole de l’argent public. Pourtant, Muhammad prenait un cinquième du butin et l’appelait : « le cinquième pour Allah et son Messager ». Malgré cela, ils ont dit : « c’est le messager d’Allah ».

Si un chef d’Etat choisissait la plus belle fille du pays qu’il a conquis pour coucher avec elle, il aurait été dit qu’il est lubrique. PourtantMuhammad a pris les plus belles filles de tribus juives qu’il a envahies, comme Safiya Bint Huyayy, Rayhanna et il les a considérées comme butin de guerre. Malgré cela, ils ont dit : « c’est le messager d’Allah ». (suite…)