Accueil » histoire

Category Archives: histoire

Le rôle des Sa’alik dans l’islam

Le chercheur Hamed Abdel Samad expliquait, dans un épisode de Box of Islam, le rôle joué par les « Sa’alik » dans l’islam. Pour voir un extrait de cet épisode sous-titré en français, cliquez-ici.


Hamed Abdel Samad: Nous savons tous de l’histoire islamique que le prophète a conclu des alliances avec les Khazraj et les Aws, qu’il a pacifié leurs relations, ce qui lui a permis de fonder son état islamique à Médine. Non, avant que les Khazraj et les Aws n’aient eu un quelconque rôle, il y avait un autre groupe avec qui le prophète s’est allié,et ceci est rapporté dans plusieurs livres et sources islamiques.

Le nom de ce groupe est les «Sa’alik». Les «Sa’alik» était un groupe de criminels, de bandits de grand chemin, qui vivaient dans la montagne «Tihama». Les Sa’alik étaient des individus chassés de leurs tribus: des jeunes qui avaient commis des meurtres, des vols, qui avaient sali l’honneur de leurs familles et qui avaient été rejetés par leurs tribus. Ils se réunissaient alors dans la montagne et ont fini par former un groupe armé, ils attaquaient les caravanes commerciales, les tribus et ils enlevaient des femmes et des enfants pour les revendre comme esclaves. Ils vivaient des butins. (suite…)

Publicités

La crise des migrants en Europe est l’affrontement entre l’histoire musulmane et les fantaisies occidentales

Un article de Raymond Ibrahim, traduit par @Serclase  


L’Europe progressiste a effacé ou réécrit sa propre histoire. Aujourd’hui, elle est incapable de reconnaître son invasion par des populations qui, elles, ne pensent que par l’histoire. 

Le monde tel que le conçoivent les nations islamiques se démarque fortement de la vision qu’en a l’Occident. Alors que les musulmans scrutent le monde par le biais de l’histoire, les Occidentaux ont choisi de la bazarder ou de la réinventer pour appuyer ses idéologies du jour.

Le gouffre séparant les pensées musulmanes et occidentales est évident partout. Quand l’État Islamique a déclaré qu’il « prendra Rome et brisera ses croix », peu d’observateurs occidentaux se sont rendu compte qu’il s’agissait mot pour mot des buts avoués du fondateur de l’islam et de ses compagnons ainsi qu’on les retrouve dans les textes musulmans. Des mots et des buts de surcroît définis par un millénaire de djihad contre l’Europe.

Plus récemment, l’État Islamique a dévoilé une carte des zones où il projette de s’étendre dans les cinq années à venir. Y figurent non seulement des régions moyen-orientales et asiatiques mais aussi ces terres chrétiennes : le Portugal, l’Espagne, la Hongrie, la République Tchèque, la Slovaquie, la Grèce, une partie de la Russie, l’Ukraine, la Roumanie, l’Arménie, la Géorgie, la Crête et Chypre.

L’explication est simple. Selon la loi islamique, une fois qu’un pays a été  conquis (ou « ouvert » si l’on traduit l’euphémisme arabe), ce pays devient « islamique » en perpétuité.  (suite…)

La plus grande machine de guerre de l’Histoire

Traduction et résumé d’un article de Mike Konrad paru sur http://www.americanthinker.com/. Merci à @nounpopulus (lire son blog).


Nous voyons les totalitarismes du XXe siècle comme étant les pires formes de tyrannies ayant jamais existé. Pourtant, l’islam a tué bien plus que tous ces tyrans réunis. L’atrocité des massacres de la « religion de paix » dépasse l’entendement, si bien que même certains historiens honnêtes ont tendance à fermer les yeux. Et pourtant…

La conquête islamique de l’Inde est la plus sanguinaire.

On estime 80 millions, le nombre d’indiens morts lors de l’invasion arabo-musulmane. [ndlr : le plus grand génocide de notre Histoire]

« Selon certains calculs, la population indienne a diminué de 80 millions de l’an 1000 (conquête de l’Afghanistan) jusqu’en 1525 (fin du sultanat de Delhi). »

Les esclaves noirs

(suite…)