Accueil » Non classé

Archives de Catégorie: Non classé

Publicités

De la difficulté d’être athée dans la Turquie d’Erdogan

Crissement athée

Onur Romano, un membre fondateur de l’Association Athée Turque, entre dans son bureau et regarde ses mails. Pour une fois, dit-il, il n’y a aucune menace de mort. « Parfois, ils envoient des photos de membres d’Al-Quaïda en train de décapiter des têtes avant de les jeter dans un seau », raconte-il. « Ils nous disent que nos têtes seront bientôt dans ce seau, c’est ainsi qu’elles quitteront le bureau, ce genres de choses… »

Dans une Turquie officiellement séculaire, où la population se déclare musulmane à 99%, les athées lancent une alerte sur ce qu’ils considèrent être une augmentation de l’intolérance à leur égard, renforcée par le gouvernement actuel, ouvertement pro-islam. « Par Facebook, Twitter, par email, par notre centre d’appel, nous avons déjà reçu quelques centaines de menaces de mort ». Onur Romano poursuit : « Nous avons au total trois caméras de sécurité et deux boutons d’alerte reliés au district de police le…

Voir l’article original 563 mots de plus

Publicités

Justification du viol et de l’esclavage sexuel dans l’islam

Voici une question posée sur le site saoudien islamqa dans sa version arabe. La traduction en français est d’Aldo Sterone et a été publiée sur son site. 

La question 172745 (lien en Arabe) est posée par un musulman en ces termes :

Un de mes amis non-musulman m’a envoyé cette interrogation : « Comment Allah peut dire qu’il est autorisé de prendre la femme mariée ou la jeune fille comme butin de guerre ? Comment cette femme va vivre le fait que son père, son frère et son mari ont été tués à la guerre aux mains de l’armée de Mohammed et elle se voir à la fin de la journée dans le lit avec les assassins de ses proches ? Je signale le cas de Safia Bint Hay. Un Dieu ne peut pas autoriser cela. Jamais. […] ». J’ai déjà lu votre réponse à cette question et je suis complétement convaincu et je n’ai aucun problème avec ça parce que je suis musulman. Je sais que ceci est d’Allah et je l’accepte avec croyance et conviction mais comment puis-je convaincre cet ami ?

(suite…)

Le philosophe Rémi Brague sur les crimes du messager d’Allah

« Ceci dit, reste à se demander si l’on peut attribuer des actes de violence au fondateur d’une religion, à celui qui en reste le modèle et à son enseignement. Pour Jésus et Bouddha, on a du mal. Or, malheureusement, nous avons les recueils de déclarations attribuées à Mahomet (le hadith) et ses biographies anciennes, et avant tout celle d’Ibn Ishaq-Ibn Hicham (vers 830). Il faut la lire et se méfier des adaptations romancées et édulcorées. Or, ce qu’on y raconte comme hauts faits du Prophète et de ses compagnons ressemble beaucoup à ce que l’on a vu chez nous et à ce qui se passe à une bien plus grande échelle au Nigeria, sur le territoire de l’État islamique, ou ailleurs. Mahomet a en effet fait décapiter quelques centaines de prisonniers, torturer le trésorier d’une tribu juive vaincue pour lui faire avouer où est caché le magot (on pense au sort d’Ilan Halimi) et, ce qui ressemble fort à notre affaire, commandité les assassinats de trois chansonniers qui s’étaient moqués de lui. Il ne sert de rien de répéter «contextualiser! contextualiser!» Un crime reste un crime. »

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/01/16/31003-20150116ARTFIG00466-remi-brague-en-france-on-a-le-droit-de-tout-dire-sauf-ce-qui-fache.php

L’islam : « celui qui le combat par la plume périra par la lame du glaive »

Salem Ben Ammar

« Ceux qui combattent l’islam par leur plume périront par la lame du couteau ». Une phrase que nos amis algériens connaissent par coeur et dont Djaout, Maktoub et tant d’autres combattants irréductibles de l’obscurantisme colonial arabo-musulman en ont font les frais au prix de leur vie.

Des milliers de vies humaines ont été fauchées partout dans le monde mortifère musulman à cause de leur liberté d’esprit et leur défiance intellectuelle à l’égard de cette religion qui ne l’est pas qui horrifierait  le nazisme lui-même. Dans l’islam il n’y a de liberté que dans la soumission absolue aux dogmes de la foi.  Toute remise en question ou interrogation sur la place de l’humain dans la cité musulmane est passible de peine de mort.  On accomplit la volonté d’Allah sans discuter.

L’islam comme toute idéologie totalitaire ne peut se résoudre à l’idée que l’homme est né libre et doit tracer lui-même la voie…

Voir l’article original 1 442 mots de plus

La doctrine du Jihad et ses différentes étapes

Dans l’Encyclopédie islamique, le Jihad est défini comme étant « la guerre ayant pour objectif la diffusion de l’islam. »

La doctrine du Jihad a évolué tout au long de la « révélation » coranique jusqu’à prendre sa forme finale avec la fin de celle-ci. Elle a connu quatre étapes. Une première étape a lieu alors que Mohamed vit encore à La Mecque, les trois autres étapes apparaissent après que le Messager ait émigré vers Médine. (suite…)

« Le Christ n’a pas été crucifié mais ce n’était qu’un faux semblant »

Le défi de :

Ils ne l’ont pas crucifié mais, pour eux, ce n’était qu’un faux semblant

Dans ce livre nous parlerons du défi qui déclare que le Christ n’a pas été crucifié mais, pour eux, ce n’était qu’un faux semblant.
(suite…)

Mohamed peut-il être le consolateur ?

Les musulmans prétendent que Jésus a annoncé la venue de Mohamed en Jean 16:7 quand Il dit :

« Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.« 

En grec, la langue de l’Evangile, le mot pour « consolateur » est « parakletos ». Mais à la place de « parakletos », les musulmans préfèrent lire « periklytos », traduit par « glorieux ». L’objectif de cette manœuvre malhonnête est de coller au texte coranique dans lequel Jésus dit : (suite…)

Le Coran est-il la parole de Dieu ?

Nous venons de traduire tout un épisode de « Questions sur la foi » présenté par le Frère Mohamed Saïd, avec comme invité le père Zakaria Boutros. Cet épisode s’intéresse au Coran et pose la question suivante : « Le Coran est-il la parole de Dieu? »

Nous vous présentant dans les lignes suivantes un bref résumé de cet épisode que vous pouvez regarder dans son entièreté en cliquant ici.


 

Pour les musulmans, le Coran est la Parole de Dieu révélée à Muhammad par l’intermédiaire de l’ange Gabriel. Dans la sourate 6 (al Ana’am), verset 19, Muhammad dit : « ce Coran m’a été révélé » et dans la sourate 18, verset 110 : « Dis : « Je suis en fait un être humain comme vous. Il m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique! »  Encore, dans la sourate 53 (Al Najm) verset 4: « Ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée.« 

(suite…)

Description du paradis d’Allah

En lisant le Coran, les exégèses et les hadith, on apprend que dans le paradis d’Allah, les plaisirs sexuels prennent une place très importante. Allah met à la disposition des hommes de nombreuses « houris« .

Ces « houris » sont de belles femmes qui n’ont jamais été « déflorées » auparavant. Ni par un homme, ni par un « djinn » (Coran 55:56 et Coran 55:72-74). Elles sont donc vierges et le resteront. En plus de ces « houris », les hommes pourront aussi avoir des rapports sexuels avec leurs épouses terrestres, à condition que celles-ci les rejoignent au paradis. (suite…)

L’exécution de Nadr ibn al-Harith

Nadr ibn al-Harith était un Arabe païen qui avait beaucoup voyagé, dans l’empire perse notamment. A son retour à La Mecque, Nadr racontait à qui voulait l’entendre les contes et les légendes sur ces rois perses qu’il avait entendus au cours de ses voyages. A la même période, Mohamed commençait à prêcher sa nouvelle religion, sans véritable succès puisqu’il ne réussit à convaincre qu’une centaine d’hommes et de femmes, essentiellement des pauvres et des esclaves et ce, durant les douze premières années(1). Pour Nadr, la religion que propose Mohamed n’est rien d’autre que contes et légendes des Anciens. Le verset 31 de la sourate 8 du Coran relate ses dires :  (suite…)