Accueil » Posts tagged 'age'

Tag Archives: age

Le mariage du messager d’Allah avec Aicha

Après 25 ans de vie avec Khadija, plus âgée que lui d’une quinzaine d’année, et à la mort de celle-ci, Mohamed a pris pour troisième épouse la fille de son fidèle ami Abu Bakr, la jeune Aicha.

Jeune ? Mais alors très jeune. Voici le hadith sahih de Mouslim, n° 2547 :

`A’icha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a dit:
« J’avais six ans lorsque le Prophète (pbAsl) m’épousa et neuf ans lorsqu’il eut effectivement des relations conjugales avec moi. […] »

Elle avait donc 6 ans lors du mariage et 9 ans lorsqu’elle eut des relations conjugales avec lui. Mohamed avait 53 ans (1).

Certains musulmans, quelque peu honteux devant un tel comportement de celui qu’ils considèrent comme le “meilleur des hommes” tentent de faire croire que la jeune fille n’était pas si jeune. Leur argument consiste à dire qu’Aicha avait entre 16 et 19 ans lors de son mariage et lorsqu’elle eut des relations conjugales avec son époux. Ils prétendent en effet qu’à l’époque, les gens ne disaient pas les dizaines mais uniquement les unités. Selon eux, elle voulait dire 6 ans après la dizaine, ce qui correspond à 16 ans et 9 ans après la dizaine, 19 ans donc. Or, ce mode de comptage de l’âge ne repose sur aucune preuve ancienne. Il n’existe aucun texte arabe ancien dans lequel ce mode de calcul est utilisé. Cet argument est donc nul car ne repose sur aucune preuve.

Mais surtout, Aicha explique qu’elle jouait de la balançoire lorsque le “messager” est venu la voir au domicile de ses parents. Sa mère la souleva alors de la balançoire, lui lava le visage et la plaça auprès de son futur époux. Ailleurs, il est rapporté que la jeune fille jouait de la poupée avec ses amies, parfois en présence du dit  ”messager”. Par ailleurs, lors d’une dispute entre Mohamed et ses nombreuses épouses, il donna l’autorisation à celles-ci de pouvoir divorcer de lui. Mais pour la petite Aicha, Mohamed lui demanda de consulter d’abord ses parents (2). Le divorce étant une chose grave, la petite fille devait d’abord consulter papa et maman.

D’autres musulmans, peu éhontés devant un tel comportement, prétendent que ce type de mariage était commun dans la société arabique d’alors. Cet argument est tout aussi faux que le précédent et ne repose sur rien. Mais même si ce comportement était commun, celui qui se prétend être messager de Dieu aurait du y mettre un terme pour la simple  et bonne raison qu’il était mal d’agir ainsi… Non, le « messager » de Dieu n’y a pas mis un terme. Au contraire, il a pratiqué lui-même cette mauvaise “coutume” (qui n’en était très probablement pas une).

A sa mort, à 63 ans, Aicha avait 18 ans. A cause de cet exemple qu’il a légué à l’humanité, des millions d’adolescentes musulmanes sont mariées, contre leur volonté, à des hommes beaucoup plus agés qu’elles. Combien de ces jeunes filles n’ont pas survécu à leur première nuit de noce ? Combien d’entre-elles se suicident-elles ? 

Voir l’histoire de cette petite yéménite 


1. Mais aussi dans L’Authentique de Boukhari, vol. 7, livre 62, n° 88.
2.  L’Authentique de Mouslim, livre 9, n° 3498 et 3506.

Publicités