Accueil » Posts tagged 'jihad'

Tag Archives: jihad

La rencontre avec les polythéistes : l’islam, la jizya ou la guerre

Prêche du cheikh Issam Amira, mosquée Al Aqsa. Mai 2015. Ce cheikh résume en fait le consensus classique présenté notamment par Averroès dans sa Bidayat al-Mujtahid.

Retranscription : 

« Aujourd’hui, nos honorables savants islamiques ne parlent que de jihad défensif.

« Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes. Allah n’aime pas les transgresseurs! »

En d’autres termes, vous devriez toujours être poli, jamais aller contre quelqu’un, et ne jamais pointer votre arme sur quelqu’un, à moins qu’il ne vous attaque. Dans tous les autres cas, tout doit être pacifique. Non !
Lorsque vous faites face à des ennemis polythéistes, vous devriez leur donner trois options :

  • Conversion à l’islam,
  • ou le paiement de la jizya,
  • ou sinon, vous invoquez Allah et vous lui faites la guerre !
Faites leur la guerre même s’ils ne vous l’ont pas faite. Invoquez Allah et faites leur la guerre. 
Que les savants écoutent ceci : invoquez Allah et faites leur la guerre !
Seulement lorsqu’ils vous font la guerre ? Non !  Lorsqu’ils refusent la conversion à l’islam, et lorsqu’ils refusent de payer la jizya. 
Dans un tel cas, il est inutile (de les laisser) continuer à profiter de leur vie dans ce monde, en se nourrissant des biens d’Allah et en mécroyant en Lui. Non ! Contre leur volonté, nous allons les soumettre à la loi d’Allah, sans les forcer à se convertir à l’islam. »

Voir la vidéo du prêche avec sous-titres en français.

Pour comprendre le jihad islamique, lire ceci ou regarder cette vidéo

Publicités

Le Jihad dans l’islam : ce que disent les exégètes musulmans

Par @MaestroVerrardi 

Les attentats du mois de janvier à Paris, les crimes de l’État Islamique, crucifiant, brûlant et décapitant les infidèles, les massacres à répétition de chrétiens en Afrique, rendent toujours plus insoutenable le mythe d’un islam de « paix et d’amour. » Les bonnes âmes, sans ne jamais prendre la peine d’ouvrir le Coran pour vérifier leurs dires, professent que tout cela « n’a rien à voir avec l’islam » et nous conjurent de ne pas faire « d’amalgames », menaçant les plus dubitatifs d’intenter des procès en islamophobie à leur encontre. Il parait pourtant évident à quiconque sait raisonner autrement que sous le joug de la police de la pensée, que toutes ces ignominies correspondent à l’application stricte des préceptes de l’islam, parmi lesquels figure le Jihad.  (suite…)

Frère Rachid : « Un message signé par la croix à la Oumma du sang » (Vidéo)

Frère Rachid : Un message signé par la croix à la nation du sang (Vidéo sous-titrée en français)

« Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. »  1 Corinthiens 1:18 (suite…)

L’hostilité masquée sous forme de plaintes

Dans leurs déclarations destinées à des publics européens ou américains, les islamistes prétendent que le terrorisme qu’ils exercent contre l’Occident n’est que la réponse à des décennies d’oppression occidentale et israélienne. Mais, dans les écrits destinés à leurs coreligionnaires musulmans, ces actions sont présentées non comme une réaction à des provocations militaires ou politiques mais comme le produit d’une obligation religieuse.

(suite…)

Les motifs du Jihad

Lors de la conquête musulmane de la Perse, une bataille opposa, à Al-Qâdisiyya (Irak), les forces califales à l’armée perse sassanide. Cette bataille eu lieu en 636, soit quatre ans après la mort de Mohamed, le prophète de l’islam.

Avant l’engagement de la bataille, le commandant en chef perse Rostam Farrokhzad demanda aux Arabes musulmans :

– « Qu’est-ce qui vous amène ? » (suite…)

Comment être garanti d’aller au paradis selon l’islam ?

Extrait du livre "islam et terrorisme" (chapitre 4) de Mark Gabriel, ex-musulman et professeur de l'histoire de l'islam à l'université al Azhar.

Il n’y a qu’une seule manière de s’assurer l’entrée au paradis, et c’est la grande motivation des kamikazes et des combattants du djihad. Selon l’islam, le seul moyen d’être sûr d’entrer au paradis est de mourir en combattant les ennemis de l’islam. La guerre sainte consiste tout simplement à combattre les ennemis d’Allah jusqu’à ce qu’ils meurent ou jusqu’à ce que l’on meure soi-même dans ce combat. (suite…)

L’Etat islamique et l’islam : quelle relation ?

Retranscription de l’introduction d’une émission du frère Rachid diffusée sur  Al Hayat TV. Cliquez ici pour voir des extraits traduits en français.

« Il est certain que les événements actuels au Moyen-Orient constituent une problématique complexe, tant sur un plan politique que militaire et religieux. Cependant, personne ne peut nier le rôle que jouent les groupes islamiques dans les combats actuels, de même que personne ne peut nier le facteur religieux de ces combats.

Parmi les mouvements djihadistes qui ont fait leur apparition en Irak et en Syrie, se trouve l’État Islamique, sous le commandement de son leader actuel, Abu Bakr al Baghdadi.

Ceux qui ont visionné les images de prisonniers morts et qui ont observé le comportement de ce mouvement, sont répugnés par ce qu’ils ont vu, et rejettent tout cela. Beaucoup de musulmans font partie de ceux-là.

Néanmoins, il y a des musulmans qui supportent ce comportement, de même que des érudits musulmans défendent ce que fait l’État Islamique.

La question est donc la suivante : 

« Les actes de l’État Islamique -consistant à tuer, à détruire, à brûler les prisonniers-ont-ils un quelconque rapport avec l’islam, ou bien ce dernier est-il irresponsable des actes commis par l’État Islamique ? »

L’islam fait-il l’éloge de la miséricorde, et donc l’État Islamique est à l’opposé de l’islam ?  Ou bien les actions de l’État Islamique sont-elles une réplique de ce que ses membres ont pu lire dans la biographie de Muhammad, qui évoque la première ère de l’islam ?

Les médias sont à l’avant-poste pour nous présenter une image politisée des événements actuels en Irak, mis en relation avec le conflit entre les chiites et les sunnites, l’intervention de l’Arabie Saoudite et de l’Iran ou encore les interventions occidentales.

Mais je mettrai cela de côté dans cet épisode pour m’intéresser à une autre facette, parce que les médias ne sont pas conscients des motivations religieuses de l’État Islamique. Or, il n’y a rien de plus fort et de plus dangereux que les motivations religieuses.

Les membres de l’État Islamique tentent d’imiter la première génération des compagnons du Prophète. Ils essayent d’imiter le premier État Islamique, établi par Muhammad il y a 1400 ans.

Toutes les tentatives visant à analyser la situation actuelle, qui ne prendrait pas en considération l’exemple de Muhammad et de ses compagnons,  serait une analyse lacunaire.

Aujourd’hui, j’analyserai la relation entre l’État Islamique et l’islam. »