Accueil » apostasie » Abdullah Sameer, un autre apologiste musulman qui quitte l’islam!

Abdullah Sameer, un autre apologiste musulman qui quitte l’islam!

« Celui qui quitte l’islam, tuez-le! » est un ordre de Muhammad que l’on retrouve en plusieurs exemplaires dans les principaux recueils de hadith. Dès l’instant où Abdullah Sameer a annoncé avoir renoncé à l’islam sur sa page Facebook, il a subi un flot de commentaires appelant à le tuer, conformément à cet ordre du prophète de l’islam. Ces appels au meurtre peuvent être vus en cliquant ici.

Abdullah Sameer a grandi dans une famille musulmane. Son père était ismaélien et sa mère sunnite. Vers l’âge de 18 ans, il a redécouvert l’islam et le Coran. Il s’est mis à les aimer. Instinctivement. Sans aucune approche critique. Il ne manquait plus une prière, allant jusqu’à interrompre ses examens, à l’université, pour prier. Au bureau aussi, il n’hésitait pas à interrompre son travail pour aller prier quand il le pouvait. Il invitait aussi ses collègues à faire de même. Bref, il était musulman pratiquant.

Mais bien plus que cela, Abdullah Sameer était un véritable apologiste musulman. Il allait à la mosquée pour enregistrer des sermons ou assistait à des conférences islamiques pour les diffuser ensuite via des dvd qu’il offrait aux gens. Il a aussi lancé deux sites internet lightuponlight.com et versebyversequran.com pour promouvoir, à plus grande échelle, l’islam.

Mais Abdullah Sameer avait aussi des doutes, des interrogations. Un jour, au cours d’une conversation, un ami lui apprend que beaucoup d’histoires coraniques sont tirées des contes et légendes juifs. Mais pour Abdullah, ces récits viennent de la Torah, l’un des livres révélés par Allah avant le Coran. Il est donc normal que des similitudes apparaissent.  Mais en faisant des recherches, il découvre en fait que ces récits coraniques sont tirés non pas de la Torah, mais du talmud, soit rien de bien divin, puisque le talmud est composé de commentaires de rabbins sur les traditions du peuple juif.

Ce fut un premier déclic. Mais Abdullah Sameer ne renonce pas à l’islam aussi facilement. Il veut aller au paradis d’Allah. Il continue donc à y croire… Un an après ce premier doute important concernant sa foi, de nouveaux doutes apparaissent: les récits concernant Zhul Qarnayn, Gog et Maggog, l’interpellent. Ces histoires ne tiennent pas debout, dit-il aujourd’hui. Et puis pourquoi tant d’erreurs dans le Coran, que ce soit sur l’embryologie, les montagnes, le soleil ou le ciel? Pourquoi Allah le Créateur, le Parfaitement Connaisseur, décrit les choses comme l’aurait fait…un simple homme du 7ème siècle?

Tous ces éléments ont finalement convaincu Abdullah Sameer d’une chose: le Coran ne peut pas provenir de Dieu. L’un de ses sites, [lightuponlight.com] toujours en ligne affiche désormais le message suivant : « Chers frères et sœurs, après avoir géré ce site durant de nombreuses années, j’ai quitté l’islam. Voulez-vous en savoir plus ? ».

Sans titre.png

 

Publicités

2 commentaires

  1. Video version (with French Subtitles)

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :